News 12/12/2019

JEAN-LOUIS AUBERT


Jean-Louis AUBERT dévoile son 9ième Album "Refuge", 22 titres, soit 2 CD dédiés à la Vie et à l'Amour, aux diverses sonorités Pop / Rock / Variété Française...

Je commence ma découverte musicale avec "Ne m'enferme pas" [Je cherche à retrouver quelqu'un que je connais...] entre guitare acoustique, harmonica et instruments de percussion où s'enchaîne un piano et des cuivres, l'ensemble annonce un opus instrumental riche en mots.

Je poursuis l'écoute avec "Du Bonheur", une pop enjouée comme son titre [Si je pouvais construire du Bonheur...].

Lorsque résonne "Bien sûr", mon coeur se serre, la force de l'Amour, le Vrai Amour. Cette chanson est magnifique !

L'histoire continue avec "Aussi Loin" [Mon Amour viens comme tu es, viens sans détour car tu me plais...].

Changement de style pour "Refuge", le titre de l'album, une touche reggae [Aimes comme tu aimes, fais comme l'enfant...].

La guitare acoustique prend le relai avec "Où Je vis", une belle histoire de Maître !

Place à un bon Rock où les guitares électriques et la batterie sont rythmées, "Tu vas l'aimer" est lancé.

"Les temps sont durs", les mots s'associent à la musique laissant les émotions vagabonder entre réalisme et dureté de la Vie.

"Où me tourner", le manque de l'autre [Où me tourner et qui appeler, il manque ton étincelle, je suis cassé...]

Voici un jeu de mot "Autiste, Artiste" qui prend tout son sens [1 lettre change, l'Être dérange...].

Le premier CD s'achève avec une douce ballade "Tire d'aile", je m'envole...

Toujours le casque sur mes oreilles, je lance le 2ième CD, les instruments entrent en scène "Encore", le cri de l'espoir [J'aime le Vie, J'aime la nuit avec Toi, parfois je m'aime aussi...]

Place à "Sculpteur de vent" [Dans le bordel organisé, dans les radios les télés, tu l'entends...]

La guitare électrique grince dès les premières notes accompagnée d'une batterie énergique pour lancer "Marche droit". Tout est dans le titre.

Puis vint le lacher prise avec "Laisse-les" [Laisse couler les larmes et les pluies...], tout en douceur.

"La Vie est une souris", un petit morceau de Vie entre lumière et obscurité [La vie est une souris qui parfois me sourit...]

Le voyage continue "Pour de Bon" [On va pas ruminer et on va avancer, on va pas continuer à se casser les pieds...] suivi du titre "Je n'arrive pas à y croire".

Une guitare acoustique grinçante se fait entendre "L'Ange et la grande", l'Amour impossible...

Une nouvelle touche de reggae comme dans le premier CD, "Simple" [Simple simple comme bonjour, simple simple comme l'Amour, simple simple comme toujours...].

Le pardon au son d'un piano avec une touche de guitare électrique en fond "Pardonne" [Pourquoi désigner qui a perdu, qui a gagné...].

Le temps s'écoule, la fin du voyage s'annonce, "Demain" [Demain, que ferons-nous demain ?...].

Ce 2ième CD s'achève par un dernier envol de la même manière que le premier.

Quel plaisir d'entendre à nouveau la voix unique de Jean-Louis AUBERT, je ne suis pas déçue.

Je vous recommande "Refuge", laissez-vous embarquer dans son univers musical.

Il sera en concert dans toute la France, rdv via les réseaux sociaux pour connaître les dates.

Pour le suivre :

Christel.


* BIEN SÛR *


Discographie :

  • 2019  Refuge
  • 2014  Les parages du vide
  • 2010  Roc éclair
  • 2005  Idéal standard
  • 2001  Comme un accord
  • 1997 Stockholm
  • 1993  H
  • 1989  Bleu Blanc Vert
  • 1987  Plâtre et ciment


Jean Louis AUBERT
 

PopRockOnline